bébé s'endort

Quel lit pour bébé ?

Temps de lecture : 3 minutes

On le sait, une parfaite qualité de sommeil est indispensable pour le bon développement de bébé. Le choix du lit revêt donc une importance capitale. Mais quel lit ? Et pour quel âge ? On fait le point avec ce petit tour d’horizon des solutions qui s’offrent à nous.

Une offre riche et variée, pour tous les budgets

Babybox : Concept tout droit venu de Finlande, nous avons ici un objet tout à fait dans l’ère du temps. Destinés aux bébés de 0 à 6 mois, il est fabriqué dans un carton à la fois solide et léger. Il est approuvé par les professionnels de santé et est recyclable. Avant l’arrivée du bébé, il servira de « coffret de naissance » en réunissant l’essentiel des produits de soin et de puéricultures. Il deviendra ensuite, à l’aide d’un matelas sur mesure, un berceau posable et facile à transporter. Il peut aussi faire guise de réducteur de lit pour enfin finir en boîte souvenirs ou encore coffre à jouet.

A partir de 70€

Couffin : Véritable cocon pour les nourrissons de 0 à 4 mois. Il peut être souple ou rigide et se présente comme une sorte de panier avec des anses pour un déplacement aisé. La plupart du temps en osier ou en tissu, bébé sera rassuré de ressentir l’ambiance de la chambre parentale via l’odeur des parents, la chaleur humaine ou encore le bruits des réspirations, facilitant l’endormissement et favorisant un bon sommeil réparateur.

A partir de 50€

Berceau : Idéal pour le sentiment de sécurité qu’il offre à un nouveau né, pas encore franchement fan des grands espaces. Utilisable dès la naissance jusqu’à 6 à 9 mois. Outre le confort évident qu’il procure à bébé, c’est également de par son charme indéniable et son style vintage qu’il fera la différence. Fabriqué en bois, il en existe même avec des roulettes ou avec des bascules. Il peut en revanche se révéler encombrant.

A partir de 80€

Lit parapluie : Il s’agira plus d’un lit d’appoint, car le matelas qui les en équipe son en général assez fin. Malgré tout, ne rajoutez pas un autre matelas car votre bébé pourrait se coincer entre celui-ci et la toile du lit. Facile à plier et à ranger, il est l’indispensable des voyages .

A partir de 40€

Lit à barreau : Grand incontournable du lit pour nourrisson et pour cause, il lui sied à merveille de la naissance jusqu’à 2-3 ans environ. La plupart des modèles sont équipés d’un matelas réglable en hauteur afin d’éviter de trop se baisser. Certains ont même un côté amovible qui permettent à l’enfant de monter et descendre de manière autonome, allongeant d’autant plus la durée de vie de ce lit.

A partir de 80€

Lit à barreau évolutif : Même principe que le lit à barreau, sauf que celui-ci est quasi intégralement modulable au niveau des éléments qui le composent, voir parfois même extensible, notamment au niveau du sommier.

A partir de 300€

Lit Montessori : Il s’agit avant tout d’une philosophie : Celle de faire grandir son enfant dans un cadre épanouissant, en lui laissant la liberté de se mouvoir dans sa chambre, sans pour autant négliger sa sécurité. A partir de 3 mois jusqu’à 3 ans, l’idée est donc de laisser vivre bébé à son rythme. Il entrera et sortira de son lit naturellement au gré de ses besoins en sommeil. Modulable, il est possible d’ajouter selon les besoins des barrières latérales ou des fin oreillers plats pour recouvrir un mur. Mieux, certains modèles en forme de cabane enchanteront votre enfant. Cerise sur le gâteau, l’absence de barrière entre vous facilite le coucher avec une session de câlins et l’avoir tendrement contre soi.

A partir de 300€

Photo par Bastien JaillotUnsplash

Il n’y a pas de « mauvais choix » de lit, simplement des différences en fonction du besoin, de la place et du budget. L’âge, la taille et le poids de votre chérubin déterminent aussi le type de matelas. 2 règles d’or, pas de superflu dans son lit et privilégiez toujours la qualité pour la bonne santé de votre bébé !

Et vous ? Quel lit avez-vous choisi pour votre bébé ? Connaissez-vous d’autres types de couchage ? N’hésitez pas à nous en faire part.

Images : Charles, Bastien Jaillot