Blanchir et désinfecter un oreiller jauni

Temps de lecture : 2 minutes

Lorsque l’on change ses housses et taies d’oreillers, on peut au fil du temps avoir la mauvaise surprise de constater un jaunissement de celui-ci. C’est la conséquence directe de la transpiration et de la salive. Ces fluides sont directement absorbés par notre oreiller. Cela crée une zone d’humidité favorable au développement des bactéries et acariens. Afin qu’il soit comme neuf, découvrez comment blanchir et désinfecter votre oreiller !

Un oreiller propre comme neuf
Photo par Swabdesign_officialUnsplash

Mais tout d’abord, en quoi désinfecter son oreiller est différent de le laver ? De plus en plus souvent, dans le but d’économiser l’énergie et de préserver l’environnement, nous faisons des machines à 30°C ou 40°c. Si il s’agit là d’un très bon réflexe, il se trouve que ces températures ne sont pas suffisantes pour éliminer les bactéries et acariens. Dans un souci de propreté, mais aussi de santé (Car nocif pour les allergiques et les personnes à l’épiderme sensible) on procèdera donc à une désinfection.

Blanchir et désinfecter les oreillers lavables en machine

Avant de commencer, il est important de toujours se référer aux recommandations d’entretien du fabricant. Selon la méthode de fabrication et le garnissage employé, les possibilités d’entretien changent du tout au tout. L’idéal est de laver vos oreillers par deux.

Il existe plusieurs solutions pour remettre son oreiller à neuf. Si le fabricant l’autorise, un lavage à 60°C voir 90°c vous donne la certitude d’éliminer tous les acariens et/ou microbes. Si ces températures ne sont pas supportées, ou si vous voulez parfaire la désinfection, il existe des méthodes 100% naturelles.

Un oreiller sale dans une machine à laver

L’une d’entre elle consiste à ajouter des quartiers de citrons au lavage, en ayant au préalable retiré les pépins. Autre méthode, on peut mélanger une demie tasse de percarbonate de soude dans une baignoire d’eau bien chaude. Après 1 bonne nuit d’immersion, on pourra les mettre à la machine. Résultat garanti ! Pensez également à l’astuce des balles de tennis pendant le lavage pour regonfler votre oreiller et préserver son moelleux comme expliqué dans cet article.

Si votre oreiller ne passe pas en machine

Certains oreillers ne passent pas en machine, comme par exemple les coussins à mémoire de forme. Il conviendra pour ceux là de bien les aérer, de ne pas surchauffer la pièce et de nettoyer plus régulièrement la housse et la taie. On peut également recourir à un nettoyage a sec.

Vous voilà avec des oreillers blancs comme au premier jour et parfaitement propres ! Il ne faut cependant pas oublier que même si ils sont parfaitement entretenu, les oreillers devraient êtres renouvelés tous les 3 ans environ. En effet, au delà, les qualités de confort et de maintien s’amenuisent considérablement.

Images : Swabdesign,