[AVIS D’EXPERT] Les oreillers en plume

Temps de lecture : 3 minutes

Les oreillers en plume sont considérés parmi les plus confortables et de qualité supérieure par rapport aux autres type de rembourrage. Mais qu’en est-il réellement ?

La plume, qu’est-ce que c’est ?

Plumes, plumettes, duvets… mais qui y a-t-il derrière ces mots clés utilisés largement par l’industrie ? Il s’agit le plus souvent de plumes de canard ou d’oie. Ces plumes sont collectés dans différents endroits mais nous préconisons de toujours choisir son oreiller chez un marchand ou une marque qui utilise les déchets issus de l’agriculture. Ces plumes sont aussitôt traités et ce, le plus rapidement possible pour garantir la qualité de la matière (nous recommandons un délai de 12 heures). Le traitement s’effectue en plusieurs étapes :

  • Le lavage et l’hygiénisation : la matière première doit être testée via des échantillons en laboratoire avant de passer dans différents bassins permettant le lavage. Suite à cela, elle est séchée et considérée comme « ultra-clean » (IDFB), prête pour la prochaine étape
  • Le triage : en utilisant des machines à souffle ascendant, la plume est triée naturellement grâce à son poids et séparé en plumes, plumettes et duvets
  • Standardisation et expédition : selon le type de client et de besoin le produit est conditionné avec des paquets différents (permettant de ne pas briser les petits bouts de plume par exemple) et envoyé !

Et c’est ainsi qu’on retrouve la plume ou le duvet dans bon nombre de produits comme les sacs de couchage, les doudounes, les oreillers ou les couettes !

Différents types de plumes et impact

En ce qui concerne le choix de son oreiller, il faudra s’intéresser à son garnissage. Comme expliqué dans notre article sur comment choisir son oreiller sur internet, la composition plumettes/duvet va impacter le gonflant et le maintien. Même si la densité peut faire varier la chose, le duvet a une propriété plus « molle » que la plumette. Il est également beaucoup plus cher, c’est pourquoi bon nombre de fabricants le mixent désormais avec du polyester. C’est cependant la matière la plus chaude et douce.

La plumette quant à elle est une matière moins noble mais très efficace. Le mix plumette/duvet fonctionne à merveille pour trouver son bonheur en oreiller. Il est préférable cependant d’avoir de la plumette et duvet neuf. Bon nombre de fabricants ré-utilisent de la plume usagée ce qui réduit sa qualité (et la durée de vie de votre oreiller). Soyez vigilant dans votre achat.

D’où vient la plume et pourquoi c’est important ?

En France, les acteurs locaux sont issus du sud-ouest où la production de plumes est issue de l’agriculture et suit un procédé très qualitatif assurant la non souffrance animale et le respect de l’environnement.

Malheureusement ce n’est pas le cas de tous les produits qui utilisent de la plume. Certains produits européens n’ont pas ce type de démarche et élèvent les canards ou oies sans aucune préoccupation environnementales ou liés à la souffrance animale. Nous conseillons de ne pas utiliser de plume dans ces cas là.

Le Made In France est bon pour la planète et assure une qualité optimale ç

Les oreillers en plume, le choix d’une qualité supérieure

Un oreiller en plume est un objet noble. Il assure soutien, confort et qualité. Il reste cependant à faire un choix éclairé et bien choisir par rapport à :

  • la qualité du duvet ou de la plume (neuf)
  • sa provenance
  • sa densité
  • le type de tissu utilisé (nous y reviendrons dans un prochain article)

Sources : wikipedia, interplume