[AVIS D’EXPERT] Les oreillers en latex

Temps de lecture : 2 minutes

Le latex est une matière de référence bien connue pour les matelas. Mais pour les oreillers, cette matière naturelle n’est pas toujours plebiscité. Pourtant le latex est plein de vertus, naturel, confortable, … Alors, qu’en est-il réellement ?

Choisir un oreiller en latex, le choix du naturel ?

Tout d’abord, revenons sur ce qu’est le latex. Il s’agit d’une matière naturelle récoltée directement dans le tronc d’un arbre poussant principalement en Amazonie mais également en Asie : l’Hévéa.

Description de cette image, également commentée ci-après

Crédits : Wikipédia

Différent de la sève, il est récolté par « blessure » sur l’arbre en ponctuant sur le réseau secondaire dédié à la protection de celui-ci. Il est possible de remonter progressivement et une saignée peut durer 4 ans. L’arbre peut être exploité à partir de 5 ans et ce pour une durée de 40 ans ! Il s’agit d’une ressource précieuse, auto régénératrice et donc très bon pour l’environnement.

Un bon impact environnemental… et social

Le premier pays producteur est désormais la Thaïlande (plus de 2,9M de tonnes !) qui se place devant l’Indonésie, l’Inde et la Malaisie. L’impact social est important car 80 % de la production mondiale est le fait de petits planteurs indépendants. L’hévéaculture joue un rôle socio-économique majeur dans les pays producteurs. La Thaïlande par exemple avec ses petites exploitations de moins de 2ha en moyenne, 10% de la population vivrait grâce à cette culture !

Fait intéressant, nous évoquions la région d’origine, l’Amazonie, mais il y a de moins en moins d’hévéa là bas en raison d’un champignon qui les attaque.

Et pourquoi choisir un oreiller en latex ?

Les propriétés du latex sont telles que son élasticité ravira les personnes souffrant des problèmes de torticolis ou de cervicalgie. C’est d’ailleurs, d’après la littérature scientifique, la composition d’oreiller qui arrive en premier lorsqu’il s’agit de ce type de douleur. Le latex assure un maintien optimal tout en restant respirant et anti-bactérien.

Attention cependant, il ne sera pas lavable en machine. La plupart des oreillers sont livrés avec des sous-taies rembourrées qui elles sont lavables. Nous conseillons vivement de s’en munir pour éviter de gâcher son investissement dans ces oreillers qui peuvent être parfois onéreux… mais qui valent clairement le cou(p) !

Sources : Wikipédia, thèses sur l’utilisation des oreillers et matelas (EN) & Photo by Настя Коркуть